surdité

Surdité : Définition et différents types de déficience auditive

La surdité ou la déficience auditive est une incapacité de percevoir les sons. Elle peut être provisoire ou permanente selon les cas. Pour en savoir plus sur cette maladie, voyons ici une définition et les différents types de surdité qui existent.

Qu’est-ce que la surdité ?

La surdité est une diminution de l’acuité auditive ou une abolition complète de l’ouïe selon les situations. Elle peut toucher une seule oreille ou les deux en même temps. La surdité dépend également de la partie de l’organe atteint. Elle peut être légère, moyenne, sévère ou profonde. On caractérise ici la déficience auditive selon le degré de perception du son. En effet, il y a une différence entre le niveau sonore perçu normalement et le niveau minimum perçu par la personne sourde. La déficience auditive peut être dûe par le vieillissement de l’oreille. Le plus souvent, à partir de 65 ans, plus de 60 % des personnes souffrent de troubles auditifs. La surdité peut également apparaitre suite à un traumatisme crânien. Aussi, un volume acoustique trop important peut entrainer la surdité même s’il ne dure qu’un court instant, il reste brutal pour l’ouïe. La surdité peut être infectieuse lorsqu’elle résulte d’une infection telles une otite mal traitée ou encore une rougeole.

La surdité de transmission

Les déficiences auditives sont classées selon la localisation de la lésion ainsi que le dysfonctionnement de l’appareil auditif. On parle de surdité de transmission lorsque le problème se situe au niveau de l’oreille externe ou moyenne. Ce type de surdité est toutefois opérable et facilement appareillable. Le plus souvent, la surdité de transmission est dûe à une otite aiguë, ponctuelle ou moyenne. On peut citer également d’autres causes comme l’otospongiose et la perforation du tympan.

La surdité de perception

Ce type de surdité est le plus répandu et le plus courant lorsqu’on parle de perte auditive. La déficience touche ici l’oreille interne ou les cellules neurosensorielles. Elle est plus difficile à traiter car elle n’est pas opérable. Les causes de la surdité de perception sont nombreuses : traumatisme sonore, traumatisme crânien, vieillissement naturel ou infection. Même si la pathologie est irréversible, on peut la corriger par le port d’appareils auditifs adaptés.

La surdité mixte

La surdité est dite mixte lorsqu’elle combine les caractéristiques d’une surdité de transmission et de perception. En effet, la pathologie atteint en même temps l’oreille externe ou moyenne, mais aussi l’oreille interne ou le nerf auditif. Le plus souvent, elle est causée par une infection. La solution la plus efficace pour traiter la surdité mixte reste le port d’appareils auditifs. Toutefois, selon les cas, il est possible de soigner les symptômes avec des traitements médicamenteux ou une chirurgie.

La presbyacousie

Il s’agit ici d’une perte progressive de l’acuité auditive à cause de l’âge. La presbyacousie est causée par un vieillissement du système auditif. Même s’il s’agit d’un processus normal pour les personnes âgées, il est important d’agir rapidement. Si vous détectez un changement ou des signes de problèmes auditifs, consultez sans attendre un audioprothésiste ou un orthophoniste.