surdité chez l'adulte

La surdité chez l’adulte : Symptômes, causes et traitements

La surdité ou la déficience auditive est une pathologie qui peut atteindre les enfants comme les adultes. Chez l’adulte, il s’agit d’une abolition brusque ou progressive de la capacité auditive. Voyons voir ici les différentes causes, symptômes et traitements possibles pour soigner la surdité chez l’adulte.

Les causes de la surdité chez l’adulte

La surdité peut provenir de nombreuses situations variantes selon les cas. Tout d’abord, chez l’adulte, la surdité peut être un résultat normal du vieillissement du système auditif. En effet, plus de 50 % des personnes âgées de plus de 65 ans souffrent de surdité. La surdité peut également survenir suite à une exposition répétée à un bruit trop fort. Dans ce cas, elle peut apparaitre progressivement et peut s’aggraver avec le temps.

Aussi, il arrive que la surdité résulte d’une infection qui a détruit le tympan, telle qu’une otite ponctuelle, aiguë ou profonde. D’autres infections comme la rougeole, les oreillons ou la méningite peuvent entrainer la surdité. Une surdité infectieuse est souvent unilatérale, car elle ne touche qu’une seule oreille seulement et rarement les deux en même temps. Entre autres, un traumatisme crânien peut également être une cause de surdité. Dans ce cas, le traumatisme a atteint le nerf auditif et donc l’oreille interne.

Les différents symptômes de la surdité

Tout d’abord, la surdité se présente comme des gênes, des douleurs ou un choc dans l’oreille. Parfois, la personne va entendre des acouphènes ou des bourdonnements à l’oreille. Si vous ressentez donc une gêne dans votre oreille, pensez à consulter directement un professionnel. En plus des douleurs et des gênes, la surdité se présente aussi parfois par des otorrées ou un liquide qui s’écoule de l’oreille ou une otorragie, un écoulement de sang par l’oreille.

Selon le type de surdité possible, les symptômes peuvent être différents. Par exemple, une surdité brusque s’installe brusquement, en quelques minutes, quelques heures ou même au réveil. La surdité progressive s’installe quant à elle petit à petit en commençant par des acouphènes ou autres. Pour déterminer qu’il s’agit bien d’une déficience auditive, faites-vous aider par un spécialiste de la pathologie. Il pourra déterminer à quel niveau le problème se situe-t-il et comment le traiter.

Comment soigner la surdité ?

Après une visite chez le spécialiste, ce dernier pourra déterminer le type de surdité et sa sévérité. Alors, il pourra établir un traitement adapté, ce peut être un appareillage ou une opération chirurgicale. Par exemple, pour une surdité importante de l’oreille externe et moyenne, la mise en place d’un implant par chirurgie est nécessaire. Pour une surdité modérée, le port de prothèse auditive pour l’une ou les deux oreilles est parfaitement efficace.

Un traitement médicamenteux peut également intervenir dans certains cas. En effet, lorsque la surdité est infectieuse, on prescrit des antiinflammatoires et des antibiotiques pour le traitement. Le traitement chirurgical est souvent utilisé pour réfection du tympan qui ait été perforé. Aussi, la chirurgie peut servir pour les implants cochléaires. La victime souffre de surdité totale. Toutefois, même si les cellules sensorielles sont absentes, il y a toujours un nerf auditif pour la mise en place chirurgicale.