surdité chez l'enfant

Surdité chez l’enfant : Comment la repérer ?

Comme la surdité ou la déficience auditive n’est pas une pathologie palpable, elle peut être difficile à détecter surtout chez l’enfant. Pourtant, le langage est un élément important pour assurer le développement d’une jeune enfant. Découvrons alors ici les signes qui permettent de reconnaitre la déficience auditive chez l’enfant.

Qu’est-ce que la surdité chez l’enfant ?

Tout d’abord, la surdité chez l’enfant est une maladie se manifestant par une acuité auditive insuffisante de l’enfant pour lui permettre d’apprendre sa langue et de faire des activités normales pour son âge. Pour permettre à l’enfant d’apprendre et améliorer sa communication, il est préférable de faire un dépistage le plus tôt possible. Toutefois, ce n’est pas toujours facile de deviner les symptômes de la surdité chez le jeune enfant. Il est donc important de connaitre les signes qui démontrent la pathologie.

Le manque de réactivité aux bruits

Dès la naissance, on peut reconnaitre la surdité du bébé par ses réactions aux bruits forts et soudains. En effet, un nourrisson atteint de déficience auditive ne sursaute ni ne change d’expression faciale lorsqu’il y a un bruit fort. De même, lorsque la voix de ses parents ne l’apaise pas, il a sûrement des troubles auditifs. Un sommeil trop calme peut également être un signe de surdité chez le nourrisson. Aussi, à partir de 3 mois, le jeune enfant sourd ne réagira pas aux jouets sonores et aux bruits extérieurs à sa vue.

Le retard de développement et de compréhension

Au fil du temps, le bébé va cesser progressivement de babiller. En effet, l’enfant babille par le fait des organes phonateurs. Mais comme il n’a pas le plaisir de s’entendre, il va cesser de babiller. Petit à petit, il va très peu gazouiller. Si à partir de 6 mois, l’enfant entendant va apprendre des syllabes, l’enfant sourd ne dira rien. Il ne réagira à aucun son ni aucune musique. Par exemple, il ne tourne pas la tête si un bruit survient derrière lui ou si on appelle son nom.

Le retard au niveau du langage

Un retard dans le développement du langage est un signe dominant de la surdité de l’enfant. Ainsi, l’apparition des premiers mots est très retardée. Cette difficulté d’apprentissage du langage se traduit également par des émissions vocales incontrôlées. Aussi, si à partir de 1 an, l’enfant devrait savoir qui est maman et papa, l’enfant sourd ne réagira pas à ces mots. Il aura du mal à désigner ses jouets, les parties de son corps ou encore à exprimer des mots pourtant faciles pour son âge.

Les troubles de l’articulation

En plus du retard au niveau du langage, la surdité chez l’enfant peut se démontrer par des troubles de l’articulation après 4 ans. On parle ici de petites confusions phonétiques entre les consonnes sourdes (P, F, T) et les consonnes sonores (B, V, D). Il aura donc du mal à combiner les mots et n’arrivera pas à formuler des phrases complètes. La surdité se démontre aussi par des troubles de comportement chez l’enfant. Cette situation va engendrer une insociabilité et un isolement si on ne traite pas rapidement la déficience auditive.